Droits et devoir des élites

S’il est un droit que je ne renie pas aux élites c’est bien celui de se faire entretenir par ceux qui passent le plus clair de leur temps à travailler pour se nourrir et nourrir ceux qui justement parce qu’ils se cultivent et réfléchissent n’ont pas le temps de subvenir à leur besoins.
S’il est un devoir qui s’impose aux élites c’est bien de mettre leur érudition et leurs réflexions au service de ceux qui les nourrissent et leur permettent de passer le plus clair de leur temps à se cultiver et à réfléchir.
Combien de nos élites ne font rien d’autre que de profiter de ce que la majorité leur permet de s’adonner à la culture et à la réflexion.
Combien ne mettent leur érudition au service que de leur propre reproduction et enrichissement sans amener rien d’autre qu’injustice et inégalités dans ce monde.
Si l’érudition est une lumière ne faut-il pas que la lanterne n’éclaire le chemin, plutôt que de brûler à l’écart de la route inutilement?
Alors oui, il nous faut des élites mais elles nous appartiennent et nous ne leur appartenons pas.
Si elles ne remplissent pas leur rôle alors nul besoin de les entretenir, retournons à notre activité principale qui est de survivre et laissons ces élites la mourir de faim.

Il n’y a pas si longtemps, nos élites se mettaient au service de tous en allant jusqu’à risquer leur vie au combat, aujourd’hui elles se réfugient derrière leur fonction pour se protéger eux et les leurs, alors pourquoi devrions-nous leur donner de quoi vivre?