Remèdes, Charlatan ou Charlatan?

Dans cette pandémie qui nous occupe, il y a bien d’autres maladies qui surgissent furtivement, le charlatanisme par exemple.
Ne surtout pas croire que le charlatan est celui qui veut vous vendre un produit, souvent ils se déguise derrière les traits de celui qui s’oppose à la diffusion d’un produit. Les raisons de l’opposition peuvent être diverses.
Soit le charlatan en question est le type illuminé est n’a d’autre raison que son illumination,
soit c’est un expert charlatan qui veut vendre sa science,
et le dernier, le plus terrible, c’est le charlatan qui veut empêcher la diffusion d’un produit pour éviter la concurrence au produit plus lucratifs vendus par ses copains.
C’est la qu’on verra fleurir les argument du genre “c’est un médicament très toxique” ….
Alors le dernier en date après la chloroquine c’est la colchicine!
Bien sûr que la colchicine est dangereuse et même mortelle (j’en sais quelque chose, je la cueillais étant jeune pour la revendre aux pharmaciens et les paysans étaient contents de voir partir cette fleur de leur prairie ça évitait bien des ennuis à leurs vaches) à des doses proches de celles de la posologie mais celui qui a parlé de colchicine à des fins thérapeutiques n’a à ma connaissance pas préconiser de la distribuer au public.
Un médicament est et doit rester sous la surveillance des médecins et ceux ci connaissent les dosages.
Alors arrêtons ces charlatans, ce sont eux les dangereux criminels pas les médecins qui recherchent et expérimentent.
A moins que ce ne soient des émules du docteur Mengele les médecins sont des gens dignes de confiance, ou devraient l’être.

De la plus haute importance

A l’occasion de la cérémonie d’investiture de Joe Biden, les médias ont vraiment atteint les sommets de la connerie.
En effet alors qu’ils couvraient cet évènement “mondial” ils ont très fortement disserté sur la couleur des bouts de torchons dont s’affublaient la nouvelle vice-présidente et l’ex première dame.
Est-ce que quelqu’un pourrait m’indiquer quelle sorte d’importance vitale l’accoutrement de telle ou telle dame a dans la destinée du globe.
Le pire c’est que ces conneries ont été diffusées sur toute la planète sans que personne ne s’en indigne.
Si demain un de ces journaliste venait à fumer un joint et dans un accès de délire disserter sur les idioties que l’humanité accumule en attentant à la vie sur la planète, tout le monde le crucifierait sur l’autel du complotisme.
En fait on est gouverné par des tarés eux mêmes élus par des fous et tout cela dans la plus infinie des béatitudes crétines.

Alors que cette investiture ne marque rien d’autre que le passage du gouvernement de 49% des Américains vers 51% des Américains, bref une grande victoire de quelques milliers de personnes alors qu’il reste tout de même grosso modo 74 millions de gens qui soutiennent Trump et ça c’est un gros problème mais rien dans la presse sur cela.

Droits et devoir des élites

S’il est un droit que je ne renie pas aux élites c’est bien celui de se faire entretenir par ceux qui passent le plus clair de leur temps à travailler pour se nourrir et nourrir ceux qui justement parce qu’ils se cultivent et réfléchissent n’ont pas le temps de subvenir à leur besoins.
S’il est un devoir qui s’impose aux élites c’est bien de mettre leur érudition et leurs réflexions au service de ceux qui les nourrissent et leur permettent de passer le plus clair de leur temps à se cultiver et à réfléchir.
Combien de nos élites ne font rien d’autre que de profiter de ce que la majorité leur permet de s’adonner à la culture et à la réflexion.
Combien ne mettent leur érudition au service que de leur propre reproduction et enrichissement sans amener rien d’autre qu’injustice et inégalités dans ce monde.
Si l’érudition est une lumière ne faut-il pas que la lanterne n’éclaire le chemin, plutôt que de brûler à l’écart de la route inutilement?
Alors oui, il nous faut des élites mais elles nous appartiennent et nous ne leur appartenons pas.
Si elles ne remplissent pas leur rôle alors nul besoin de les entretenir, retournons à notre activité principale qui est de survivre et laissons ces élites la mourir de faim.

Il n’y a pas si longtemps, nos élites se mettaient au service de tous en allant jusqu’à risquer leur vie au combat, aujourd’hui elles se réfugient derrière leur fonction pour se protéger eux et les leurs, alors pourquoi devrions-nous leur donner de quoi vivre?

Réseaux asociaux

Que Donald Trump soit un imbécile n’est peut être pas faux, je ne l’aime pas non plus, mais de là à supprimer son espace de communication il y a un pas que l’on ne devait pas franchir.
Mais c’est fait et le pire c’est que tout le monde (qui peut encore s’exprimer) exulte suite à cette censure.
A quand les livres brûlés en place publique? Le retrait de la connexion internet pour ceux qui sont considérés non conformes?
De quel droit ces entreprises privées (car ce sont bien des entreprises privées) décident-elle de qui à le droit ou pas d’être divulgué?
On est bien sur la pente fangeuse du néo-fascisme mondial sans que quelqu’un n’y trouve à redire.

Mettez un couvercle sous la marmite sans éteindre le feu en dessous et cette marmite la vous explosera à la figure.

Le jour où les gens demanderont des comptes à tous ces tyrans d’opérette, ce sera pour les mener à l’échafaud et l’on sera bien avancé, parce que ce jour là l’échafaud tournera à plein régime et pas seulement pour les coupables, et c’est bien ça qui devrait nous faire peur, pas les jérémiades de Trump!

Nouveautés 2021, la connerie reste au premier plan

Il parait que les nouveaux appartements et maisons devront “Obligatoirement” être équipées de douches à l’Italienne.
Mais quel est donc le crétin patenté qui à initié une ânerie pareille?
Alors que le bon sens et la logique devrait nous conduire à plus de sobriété, ils reste toujours encore des adeptes du gaspillage.
On sait que prendre un bain c’est de l’eau gaspillée, mais une douche n’est pas beaucoup moins consommatrice d’eau puisque qu’on va en prendre plusieurs fois et j’en connais qui restent une demi heure sous la douche avec de l’eau chaude qui coule.
Cela n’a jamais empêché les gens d’être sales, parce que rester sous une douche sans frotter n’est pas non plus génial.
Rien de mieux que le traditionnel gant de toilette qui oblige lui à frotter et retire la crasse sans consommer des dizaines de litres d’eau pour un lavage …

Smictom ou la bonne conscience

Comme jadis l’église vendait des indulgences, nos super managers on inventé le commerce de la bonne conscience.
On nous vante les mérites du tri, culpabilise ceux qui ne s’y soumettent pas et en arrière-plan c’est une toute autre réalité qui se profile.
Pas que je ne conteste le tri en soi, mais faire croire que c’est “LA” solution est un mensonge éhonté et coupable.
Que cela soit par ignorance ou par pur intérêt le procédé n’en est pas moins qu’une vaste entreprise de lavage de cerveau pour nous faire croire que la société s’occupe des problèmes environnementaux.
Allez donc ramener votre plastique bien trié à la déchetterie, on vous orientera bien gentiment vers la benne déchets “ultimes” ou “enfouissables”. Quels beaux noms pour dire l’échec du recyclage!
Quel progrès depuis ma tendre jeunesse où déjà l’on enfouissait.
Le meilleur tri c’est en amont qu’il faut le faire, c’est a dire qu’il faut se poser la question du bien fondé de notre production industrielle. Lorsque l’on décide de produire un objet en plastique, il serait judicieux de penser dès la pré-étude au devenir de l’objet en question en foin de vie. Or on se contente de créer une “écotaxe” de quelques centimes qui est sans commune mesure avec ce que coûtera le recyclage dudit objet, sinon à quoi servirait notre redevance ordures ménagères.
Non au lieu de faire peser sur la production de l’objet en question le prix de son cycle de vie on préfère se voiler la face en pensant que quelqu’un trouvera bien comment faire.

Alors je conclurais par “oui, TRIONS, mais ce que nous produisons” tout le reste n’est que procrastination!

La gestion de nos déchets serait-elle dictée par nos ordures?

Télétravail

Tout le monde ne parle que de ça, et avec la “crise” sanitaire l’occasion fait le larron!
Cadres, enseignants, fonctionnaires, employés administratifs, tous ces gens sont les premiers concernés.
Mème si la plupart ne plébiscitent pas le télétravail il est sûr que c’est ce que l’avenir nous réserve. Il suffit de voir l’engouement de certains pour ce “‘nouveau” type de travail.
Et c’est certain, le mirage a de quoi séduire:

– moins de déplacements donc moins de CO2 émis (l’internet n’en produit pas !!!)
– Liberté des horaires (tu pourras travailler autant que tu voudras)
– Organisation aisée (on t’a sous la main quand on veut) …
Tout le monde semble y trouver son compte et les “lemmings” plongent tête baissée dans le panneau.
Lorsque le système sera rodé vous recevrez votre lettre de licenciement !
Il sera en effet facile de délocaliser votre travail en Inde, ou ailleurs et alors “adieu veaux, vache cochons, couvée!

J’ai travaillé avec les Indiens, les Singapouriens et autres Chinois, on devait sous-traiter 80% de nos projets!

Le prof et l’instituteur seront remplacés par des logiciels du cloud et nos braves rejetons seront gavés de programmes standard, et tant pis pour ceux qui ne suivent pas pour x raison, de toute façons on n’a pas besoin de leur compétences.
Et ceux qui auront les moyens enverrons leurs petits chéris dans des établissements privés où l’enseignement sera dispensé par des profs triés sur le volet.

Bref vous ne serez plus rien d’autre que des “objets-connectés” parmi des milliards d’autres, juste une adresse IP et d’ici à ce que l’on vous fasse accepter de porter un QR code ou une Puce il n’y a plus qu’un petit pas.
Désolé mais je ne crois plus en l’humanité, il n’y a guère plus que des veaux qui vont à l’abattoir.
Alors en attendant dormez tranquilles, on s’occupe de vous.

Mes chats ont été empoisonnés

Ils sont rentrés chez moi, l’air hagard, ils titubent, convulsent depuis bientôt 24 heures.
Tous les deux les mêmes symptômes d’empoisonnement.
Le lendemain j’ai trouvé ça dans une gamelle à nourriture bien cachée près de l’endroit où il viennent manger.

Poison avec croquettes

Il y a donc un bipède malfaisant qui s’est introduit chez moi à mon insu pour empoisonner mes chats. Qui donc peut faire un truc pareil? Tuer pour le plaisir!
Ce n’est plus un empoisonnement collatéral mais bien un acte délibéré. De plus l’individu en question est tellement imbu de sa petite personne qu’il pense être en droit de pénétrer chez moi à mon insu.
Celui qui fait subir cela à un animal ne mérite pas mieux. Qu’il soit touché par une maladie incurable qui le fasse souffrir longtemps!

A qui profite le crime?

Vous avez dit vaccins?

Un Vaccin c’est un marché juteux.
Qui produit les congélateurs? l’Allemagne
Qui fabrique les machines à remplir? Les Allemands et les Italiens
Qui fabrique les flacons? Un peut tout le monde

Quand on sait qu’une machine à remplir des seringues ou des flacons ne tourne qu’au maxi à 600 coups / minute soit 36000 à l’heure et pas 24h/24, tout au plus 8h / jour cela fait par machine 288000 /jour et 5 760 000 / mois si tout va bien.

Ignorons les rejets et autres fioles cassées pour vacciner les Français cela va faire un peu plus de 10 mois de production.
Il va donc falloir investir dans des ateliers de production et ça ça coûte cher et au bas mot cela a certainement déjà englouti les fonds débloqués par l’union européenne.

Alors oui, une fois fabriqué on va pouvoir le vendre ce vaccin et même si on parle d’une faible marge, vu le chiffre impressionnant de doses produites le moindre euro / vaccin va, telle la goutte d’eau qui fait le fleuve , alimenter les caisses des labos et … de ceux qui les ont aidés!

Alors je ne dis pas que les vaccins sont mauvais, mais il faut se rendre compte que de telles sommes ne laissent pas indifférents les divers protagonistes de la sphère médicale.
Comme dans n’importe quel corps de métier il y a ceux qui travaillent et sont trop occupés pour communiquer et ceux qui communiques et sont trop occupés pour travailler.
Alors ils font ce qu’ils savent le mieux faire, ils communiquent, et comme ils ne travaillent pas, il faut bien qu’ils se fassent payer par quelqu’un, et là les labos sont très bons, ils sélectionnent quelques uns de ces communicants, et les sponsorisent pour communiquer. C’est comme cela que fleurissent les spécialistes qui occupent la scène médiatique en nous rabâchant ce qu’ils savent faire de mieux, des histoires à dormir debout, tandis que les “vrais” spécialistes eux ont la tête dans le guidon.
Et les meilleurs d’entre les communicants sont envoyés comme lobbyistes dans les sphères gouvernementales et autres organisations d’influence.
Comment voulez-vous que nos gouvernants prennent des décisions justes et éclairées quand les seuls à se faire entendre sont ceux qui ne sont plus au contact du sujet!
Ce n’est donc pas que les décideurs soient de mauvaise foi, mais tout simplement que l’on n’entend que ceux qui parlent et ne font rein d’autre.

Philanthropie quand tu nous tient!

Il faut tous les tuer

Les Visons on le Covid, il faut donc les éradiquer.
Certes la solution est radicale et mérite le respect si l’on se place du côté des pauvres éleveurs qui vont perdre leur moyen de s’enrichir.
Mais si demain ce sont les chats, les chiens, les cochons ou même les poissons rouges, il faudra les tuer eux aussi? Où va-t-on s’arrêter?

Les hommes aussi ont le Covid, devra-t-on les tuer aussi?
Cela s’est déjà vu dans l’histoire avec les épidémies de Peste où les Strasbourgeois bien pensants n’ont rien trouvé d’autre que de faire périr sur le bûcher leurs concitoyens allant en cela contre les avis du Pape de l’époque, c’est dire!

Non, dans ces exterminations de bestioles ce ne sont pas les animaux qui sont en cause mais bien l’industrie qui en a fait l’élevage. Le génie de l’homme qui a permis de créer ces élevages intensifs est bien le seul coupable, alors que faut-il faire de ces génies?

Je n’ai pas de réponse mais une chose est sure, on ne pourra pas exterminer tous nos voisins (je parle des êtres vivants, pas des zombies qui vous emmerdent avec leur tondeuse ou leur aspirateur à feuilles mortes le dimanche) sous prétexte qu’ils pourraient être malades, car si l’on fait cela on sera bientôt seuls et il n’y a rien de pire que de crever tout seul!