Job

Pas grand chose à dire, mais pleins de bon souvenirs. J’ai eu la chance de travailler avec les plus grands dans le domaine de l’automatisation de processus industriels. Des gens qui vous motivent pas leur savoir, vous soutiennent par ce qu’ils vous apportent, et qui vous respectent parce-qu’ils ont le sens du respect.
Qu’ils soient sortis du moule d’Oxford, de Polytechnique, du MIT, de Centrale et j’en passe, tous m’ont impressionné par leurs compétences, leur dévouement, leur générosité et leur loyauté à un idéal, celui de bien faire son job sans plus.
De la chimie de base à la papeterie en passant par les aciéries et les raffineries puis enfin la pharmacie et la biotechnologie finalement cela m’a permis de ne pas m’ennuyer puisque tous les projets étaient une nouvelle aventure.